Le déficit est dû au maintient des activités malgré un effectif réduit d'adhérents